bel amour

Bonjour les p'tits loups,

Si j'ai longtemps voyagé, c'est toujours accompagnée de mes pensées... non par forfanterie, ni pour me détruire l'esprit... Non, j'ai voyagé simplement pour faire de la poésie, faire de la belle vie qu'elle me suive dans mes virées, qu'elles soient nocturnes lorsque je me voulais funambule, accompagnée de mes ami-e-s comme moi noctambules, ou ceux et celles de mes journées qu'aucune lacune ne venait chambouler, car j'y tenais !

Je faisais de mes jours qu'ils ressemblent à ce paradis que l'on m'avait promis et qui n'appartient qu'aux êtres de bonne volonté. N'allez pas croire qu'il fut artificiel cet éden que je voulais pour mes fidèles en amitié et pour moi-même, il n'était pas de celui qui ensorcelle non plus, bien que l'on se démène autour de moi pour m'y faire croire, d'autant que je n'osais faire appel à qui que soit pour me faire le rappel de ces émois qui n'appartenaient qu'à moi ! C'était la vie que je m'étais choisie pour en faire un paradis ... avec ses hauts et ses bas, il contenait assez de mes fragrances pour m'éviter les souffrances, assez de comédie pour ne point m'affecter lorsque le chagrin venait roder pour se poser à mes côtés. Je voyageais en effet, sans me vautrer dans cette luxure que certains semblaient apprécier, je vagabondais d'une solitude à l'autre sans m'y accrocher, j'allais d'Epicure à la nature me ressourcer et prendre de la vie ses bons côtés.

En fait, j'étais une femme à qui la littérature promettait une bien belle destinée. Celle qui ferait de l'équité qu'elle se penche sur les minorités, celle qui ferait du bien-fondé qu'il prenne le pas sur les préjugés, celle que la vie appellerait à voyager, d'un pays à un autre pays sans avoir à le regretter, simplement avec doigté, en tapotant sur son clavier ce que lui dictait ses pensées !  

J'ai commencé ce long voyage à l'âge où mes jeunes années s'empressaient de parvenir à celui que je côtoie aujourd'hui... à présent que j'y suis, je pense être restée la même... quelques défauts en plus et les mêmes qualités que m'inspire ma poésie ! Je ne regrette rien... si ce n'est de m'éloigner de mon étoile quelques nuits. 

Je vous espère en belle forme les p'tits loups, et vous souhaite une douce journée de Lundi et un peu de lecture avec ce lien.  

Samie Louve

http://tempsreel.nouvelobs.com/l-enquete-de-l-obs/20140228.OBS8122/ces-enfants-transgenres-qui-ne-sont-pas-nes-dans-le-bon-corps.html?cm_mmc=EMV-_-NO-_-20140309_NLNOTOPSWE-_-ces-enfants-transgenres-qui-ne-sont-pas-nes-dans-le-bon-corps#xtor=EPR-203-[NLTopsWE]-20140309

pensées lupines1